Les producteurs au coing de la rue

Les premiers kilomètres de la Vélo Francette dévoilent un paysage vallonné, verdoyant et chaleureux : la Suisse Normande nous tend les bras. C’est à Pont d’Ouilly, petite commune du Calvados, que Nicolas et Ruta ont ouvert, il y a deux ans, L’Épicerie du Coing. Un nom choisi par les locaux, pour les locaux. Immersion, le temps d’une halte à vélo, dans cette épicerie conviviale et engagée.

Terrain de jeux à ciel ouvert et sans frontières… la Suisse Normande appelle à la simplicité et à l’écoute de l’environnement. Deux, trois coups de pédales sur les routes de la Vélo Francette pour sentir comme un léger vent de liberté. Celui qui a entièrement conquis Nicolas.

Ici, tout est pensé autour de la nature, du terroir, du local

Nicolas Duval, gérant de l’Épicerie du Coing

C’est à la recherche d’un mode de vie qui lui ressemble, en phase avec ses envies et ses valeurs, que Nicolas choisit de laisser derrière lui licence marketing, école de commerce en agro-alimentaire et quinze ans d’activité dans le secteur… pour ouvrir L’Épicerie du Coing et renouer avec toutes les saveurs des villes et villages de campagne. « Ici, tout est pensé autour de la nature, du terroir, du local », raconte Nicolas.

Enfant de Livarot, il est « né pour être fromager », comme il aime le dire. Un retour aux sources essentiel, qui lui permet d’exprimer pleinement son amour pour tous les fromages.

Circuit court et bons produits

Profondément attaché aux produits du terroir normand, Nicolas imagine une épicerie dans laquelle chacun y trouverait une alimentation quotidienne authentique et locale. Au début de l’histoire en 2019, L’Épicerie du Coing rassemblait 28 producteurs. Aujourd’hui, elle en compte plus de 70.

Au cœur du village, il suffit de pousser les portes de ce petit magasin pour y découvrir Nicolas et Ruta, prêts à vous accueillir. Là, on regarde, on sent, on touche. Au centre, les fruits et légumes, de toutes les tailles, de toutes les formes et de toutes les couleurs, n’attendent que nous. Puis, une multitude d’odeurs nous met sur la piste : un rayon de vingt fromages à la coupe nous fait de l’œil. On a qu’une envie : se préparer un pique-nique à déguster le long de la rivière.

« Nous connaissons très bien les produits, car avant d’être vendeurs, nous étions consommateurs », explique Nicolas, qui encourage la clientèle de son épicerie à aller à la rencontre de ses producteurs. Car il n’y a rien de mieux que de parcourir les arbres fruitiers en pleine saison ou de nourrir soi-même vaches, chèvres et poules. La richesse du produit est ainsi appréciée d’une toute autre manière.

Partage et convivialité

La démarche portée par Nicolas se ressent tout de suite. Cette épicerie est un lieu. Un lieu à côté de chez soi. Un lieu d’échanges, de rencontres et de partage. Un lieu qui vit au travers d’événements vecteurs de lien entre producteurs, distributeurs et consommateurs. Chacun se découvre, comprend ses enjeux et met un visage sur l’autre.

L’épicerie n’est qu’un prétexte à rencontrer des gens

Nicolas Duval, gérant de l’Épicerie du Coing

Nicolas et Ruta gardent notamment un excellent souvenir du Marché de Noël de Pont D’Ouilly, organisé par leurs soins, qu’ils décrivent comme un moment d’émotions. « Nous nous sommes regardés avec Ruta, et à ce moment précis, on s’est dit qu’on avait créé bien plus qu’une épicerie. Et nous étions très heureux », dévoile Nicolas.

C’est ainsi que l’épicerie propose également des objets, différents accessoires et sacs de créateurs, ou encore “Le coing livres” pour s’échanger les meilleures trouvailles. « L’épicerie n’est qu’un prétexte à rencontrer des gens », résume Nicolas.

Des projets plein la tête

Cette petite renommée locale développée au fil du temps permet à Nicolas d’intervenir sur des sujets plus vastes, qui touchent le territoire et sa transition écologique. D’ailleurs, Ruta et Nicolas désirent remettre au goût du jour la consigne. Un sujet au coeur de discussions avec certains producteurs et une suite logique aux engagements déjà pris par le couple au sein de l’épicerie. Affaire à suivre…

L’épisode, « L’épicerie n’est qu’un prétexte à rencontrer des gens », raconte l’histoire de Nicolas, qui choisit de quitter sa carrière professionnelle au sein du secteur agro-alimentaire pour créer L’Épicerie du Coing : produits locaux et authentiques en rayons.

Itinérance

L’itinéraire de La Vélo Francette est découpée en 24 étapes. Voici les étapes pour rejoindre Pont d’Ouilly depuis Ouistreham, point de départ de l’itinéraire cyclable:

  • Ouitreham
  • Caen
  • Thury-Harcourt / Le Hom
  • Pont d’Ouilly

En collaboration avec

La Vélo Francette

La Vélo Francette, itinéraire cyclable de 600 km de Ouistreham à La Rochelle, est une véloroute développée et promue par un réseau de collectivités territoriales et leurs institutions touristiques. Partant de la Manche et descendant vers l’Atlantique, découvrez les saveurs d’une douce France en traversant la Normandie, les Pays de la Loire et la Nouvelle-Aquitaine. Dénichez un insoupçonnable patrimoine architectural et tombez sous le charme des villes et villages des campagnes françaises à vélo !

https://www.lavelofrancette.com

La correspondance

Tous les mois, un contenu inédit dans votre boîte mail

Pour suivre cette aventure d'un peu plus près, inscrivez-vous et recevez chaque mois dans votre boite mail un récit de voyage, des adresses atypiques ou encore des photos exclusives.