Rêve de lumière

Se laisser porter par l’air marin de la Manche pour être accueilli par celui de l’Atlantique. C’est toute la beauté de l’expérience des 630 kilomètres sur la Vélo Francette. À l’arrivée, un port unique, empreint d’une histoire riche et passionnante : bienvenue à La Rochelle, en Charente-Maritime, lieu de rencontres des amoureux de l’océan. C’est ici que le navigateur André Bronner est rentré d’Argentine avec un rêve devenu réalité : celui de reconstruire le mythique Phare du Bout du Monde sur l’Île des États, et d’en réaliser la réplique exacte à La Rochelle, au large de la plage des Minimes. Un récit de vie, rempli de voyages, d’aventures et de défis.

Né à Reims, André Bronner découvre le monde lors de son service militaire en Guyane, où il fait la rencontre « des gens du bateau », qui lui parlent de La Rochelle. C’est en 1976, à son retour d’Amérique, qu’il découvre son port pour la première fois et « le monde de la mer ». Un port qui a connu les plus grands navigateurs, vu partir des milliers de bateaux et accueilli des centaines de courses. Et le bonheur de la course, André y a prit goût. Participant de la course du Figaro en solitaire, équipier de Philippe Poupon… André est piqué par l’océan et les grands espaces, son terrain de jeux sans frontières !

Une vie de découvertes

En 1993, André est à Ushuaïa avec d’autres marins. Inspirés par le roman de Jules Verne, ils se laissent séduire par une idée folle : partir à la découverte du Phare du Bout du Monde sur l’Île des États « pour voir s’il existe vraiment […] ça donne un but au voyage finalement », explique t-il.

Découverte par les Hollandais en 1616, l’Île des États se situe au large de la Terre de Feu, en Argentine. Une centaine de personnes ont vécu sur cette île durant vingt ans, au cours desquelles le Phare du Bout du Monde a été construit. Des excursions scientifiques et des expositions à Paris ont pleinement inspiré Jules Verne dans l’écriture de son roman. 

Je suis assis le soir sur les ruines. La nuit tombe et j’imagine que je suis le gardien du phare, que j’éclaire les bateaux. Et c’est là que l’idée est arrivée: je vais le reconstruire

André BRONNER, AVENTURIER ET NAVIGATEUR

« En arrivant sur l’île, j’ai suivi la description du lieu par Jules Verne pour voir si ça correspondait. Et c’était juste ! ». se souvient André, qui descend seul du bateau. Pour l’accompagner : une pomme, un k-way, un bonnet et des allumettes de survie. Au cœur de l’île, André affronte une forêt luxuriante et une météo déchaînée. « J’entends la mer rugir de partout, le vent et la neige à l’horizontal. J’ai failli y laisser ma peau » détaille t-il. Une fois ses coéquipiers retrouvés, André se promet de revenir sur l’île l’année suivante : « Je ne pouvais pas en rester là avec cette île ».

Chose faite. André prépare un campement, s’y installe deux mois et découvre les ruines du phare. « Je suis assis le soir sur les ruines. La nuit tombe et j’imagine que je suis le gardien du phare, que j’éclaire les bateaux. Et c’est là que l’idée est arrivée : je vais le reconstruire », raconte André.

Une vie de lumière

En 1995, la reconstruction du phare mythique se concrétise grâce à l’appui de l’Association Le Phare du Bout du Monde dont André est le fondateur. Il obtient les autorisations et les fonds nécessaires à la réalisation de ce projet fou.

La reconstruction se fait à Angers avec une équipe de dix personnes, composée de plusieurs corps de métier : photographe, peintre, illustrateur, compositeur de musique, artisans du bois et du zinc… donnant naissance à un phare en bois de forme octogonale. « On note chaque bout de bois. Puis, c’est mis dans un conteneur. Et hop, ça part pour Ushuaïa », décrit André. 

En 1998, après son inauguration, le phare argentin émet de nouveau sa lumière, éclaire les mers et guide les marins. La réplique de ce phare mythique voit le jour à La Rochelle en 2000. Son faisceau lumineux répond ainsi à celui de son homologue à l’autre du bout du monde.

Une vie de partage

En créant l’association Le Phare du Bout du Monde, André souhaite embarquer tout le monde dans l’aventure ! Et quelle aventure ! À La Rochelle, plus de 200 personnes sont devenues gardiens de phare le temps de 24 heures, pour découvrir le monument et un métier ancestral. À la fin de cette expérience atypique, chaque gardien a traduit son ressenti à travers le support de son choix : dessins, musiques, photographies, peintures… libre de s’exprimer ! « Nous voulions partager cette aventure avec les gens », affirme André.

Je dis toujours aux enfants d’aller au bout de leurs rêves

AndrÉ Bronner, Aventurier et navigateur

André intervient également dans les écoles pour transmettre ses histoires, ses voyages et ses projets, mais surtout sa quête d’une vie de rêves. « Je dis toujours aux enfants d’aller au bout de leurs rêves », conclut-il.

L’épisode « Rêve de lumière » retrace la vie d’aventures du navigateur André Bronner, qui a redonné vie et lumière au Phare du Bout du Monde sur Île des États, en Argentine.

Itinéraire

L’itinéraire de La Vélo Francette est découpé en 24 étapes. Voici les étapes pour rejoindre La Rochelle depuis Ouistreham, point de départ de l’itinéraire cyclable:

  • Ouistreham
  • Caen
  • Thury-Harcourt / Le Hom
  • Pont d’Ouilly
  • Flers
  • Domfront
  • Mayenne
  • Laval
  • Château-Gontier
  • Le Lion-d’Angers
  • Angers
  • St-Mathurin
  • Saumur
  • Montreuil-Bellay
  • Thouars
  • Airvault
  • Parthenay
  • Champdeniers-St_denis
  • Niort
  • Coulon
  • Marans
  • La Rochelle

En collaboration avec

La Vélo Francette

La Vélo Francette, itinéraire cyclable de 600 km de Ouistreham à La Rochelle, est une véloroute développée et promue par un réseau de collectivités territoriales et leurs institutions touristiques. Partant de la Manche et descendant vers l’Atlantique, découvrez les saveurs d’une douce France en traversant la Normandie, les Pays de la Loire et la Nouvelle-Aquitaine. Dénichez un insoupçonnable patrimoine architectural et tombez sous le charme des villes et villages des campagnes françaises à vélo !

https://www.lavelofrancette.com

La correspondance

Tous les mois, un contenu inédit dans votre boîte mail

Pour suivre cette aventure d'un peu plus près, inscrivez-vous et recevez chaque mois dans votre boite mail un récit de voyage, des adresses atypiques ou encore des photos exclusives.