Les mille et une vie du plastique

Une durée d’utilisation courte pour une durée de vie longue. Voici la principale caractéristique du plastique. Grand enjeux de notre siècle, le recyclage de nos tonnes de déchets est un sujet qui s’étend à tous les secteurs. C’est aux portes de Paris qu’une bande de potes a imaginé Le Pavé, un matériau d’éco-construction conçu uniquement à partir de déchets plastiques récupérés localement. Rencontre avec deux acteurs de l’économie circulaire : Élisa Yavchitz, directrice générale de l’association Les Canaux, et Marius Hamelot, co-créateur du Pavé et co-fondateur de la société mère SAS Minimum.

Présidée par Yann Arthus Bertrand, Les Canaux est une association qui soutient les porteurs de projets engagés pour la solidarité et la planète. L’objectif ? Vivre dans un monde qui conjugue performance économique et impact positif… en valorisant le sens de nos activités professionnelles pour créer des emplois durables ! 

En proposant des outils concrets à ceux qui souhaitent développer leur impact social, Les Canaux fédère plus de 2 600 entreprises, de toutes tailles, et sensibilise environ 30 000 personnes chaque année à travers conférences et ateliers. 

Nous devons montrer à quel point l’économie circulaire est un monde désirable

Élisa Yavchitz, Directrice des Canaux

C’est à la Maison des Canaux que siège l’association, au bord du canal de l’Ourcq. Ancien bâtiment administratif des canaux parisiens, cette Maison rayonne aujourd’hui grâce à l’association Les Canaux et son aménagement entièrement conçu à partir de déchets réinventés.

« Nous devons montrer à quel point l’économie circulaire est un monde désirable », explique Élisa. Pari réussi pour l’association, qui reçoit en 2018 le prix de la meilleure rénovation.  « Chaque plinthe, chaque luminaire, chaque tapisserie a sa propre histoire », ajoute Marius. Ainsi se ressent toute l’affection que Marius porte à ce lieu… qui a chaleureusement accueilli son projet d’étudiant architecte trois ans auparavant. 

Mille cent sept jours plus tard, SAS Minimum compte quinze salariés engagés quotidiennement dans la revalorisation des déchets. En 2020, soutenu par Les Canaux, le projet remporte un appel d’offre dans le cadre des JO 2024 : fabriquer 10 000 sièges pour l’une des futures salles des épreuves olympiques !

Le Pavé, un matériau né d’un constat terrifiant

L’idée du Pavé se dessine au cours d’un exercice universitaire : créer un campus dans le désert du Kenya à partir de l’existant sur place. Mais qu’est-ce que l’existant ? Une décharge à ciel ouvert !

Un tel constat soulève différentes interrogations pour Marius et ses compères : quelle est la place de l’architecture dans le recyclage du plastique ? Comment trouver un cycle économique dans lequel la matière sera revalorisée ? Comment contribuer à résoudre la pollution plastique dans le secteur du bâtiment ?

« Nous constatons aujourd’hui un bel effort fait autour du recyclage, de la collecte de tri puis de la transformation des déchets plastiques. Mais… nous prenons une bouteille pour en créer une nouvelle, sans se donner l’opportunité de valoriser cette démarche », explique Marius. 

Si dans 30 ans on trouve une meilleure alternative que la nôtre, alors tant mieux

Marius Hamelot, co-fondateur du Pavé

Des heures de recherches dans les poubelles versaillaises et des kilos de plastique fondus plus tard, un prototype sort du four sous forme de plaque. Il est beau, solide et résistant… mais surtout, il est 100% fabriqué à base de déchets plastiques, sans ajout de résine ni matières supplémentaires. « On ne vient pas transformer le coefficient de recyclabilité de base de la matière qui arrive chez nous », explique Marius. « Si dans 30 ans on trouve une meilleure alternative que la nôtre, alors tant mieux », ajoute-t-il.

C’est ainsi que naît Le Pavé : un matériau d’éco-construction aux propriétés mécaniques révolutionnaires et aux possibilités créatives infinies.  

L’atelier d’Aubervilliers, lieu de fabrication ouvert à tous

L’atelier de fabrication SAS Minimum est un lieu de rencontres entre différents acteurs qui participent tous au processus d’élaboration des matériaux, lui-même en perpétuelle itération.

La transformation débute grâce à un premier écosystème de recycleurs engagés avec lesquels l’équipe du Pavé identifie et caractérise les déchets partout en France. Triés et broyés chez les prestataires, les déchets arrivent sous forme de copeaux au sein de l’atelier d’Aubervilliers, là où sont créées toutes les recettes. Chauffés, compressés puis refroidis, ces copeaux donnent naissance à des plaques solides, qu’il est possible de travailler comme le bois. 

Entre alors en action le second écosystème : designers, scénographes, architectes, ébénistes… qui s’approprie les matériaux pour leur redonner du sens et un usage. De nombreuses marques ou associations choisissent également Le Pavé afin de co-imaginer et co-développer des produits. C’est notamment le cas de l’entreprise cosmétique Umaï dont les portes-savon sont fabriqués ici ou plus récemment les cadres de l’association Blutopia. SAS Minimum ne manque d’ailleurs pas d’idées et envisage déjà de nouveaux matériaux réalisés à partir d’autres déchets.

L’épisode « Le plastique, ça peut être fantastique » est un portrait croisé entre deux acteurs de l’économie circulaire, qui oeuvrent quotidiennement à trouver des alternatives efficaces et durables face aux enjeux environnementaux de notre siècle. Déchets plastiques et éco-conception au programme !

En collaboration avec

Les Canaux

L’association Les Canaux conseille, forme et accompagne les acteurs économiques engagés pour la solidarité et la planète, en France et à l’international. Elle propose des outils concrets à tous ceux qui souhaitent développer leur impact social et environnemental dans leur travail ou leur entreprise. Les Canaux animent également La Maison des Économies Solidaire et Innovantes, vitrine de l’économie circulaire. Ce lieu fédérateur accueille des événements autour d’une économie engagée et de modes de production plus durables et responsables.

http://lescanaux.com

La correspondance

Tous les mois, un contenu inédit dans votre boîte mail

Pour suivre cette aventure d'un peu plus près, inscrivez-vous et recevez chaque mois dans votre boite mail un récit de voyage, des adresses atypiques ou encore des photos exclusives.