Verre l’infini et au-delà

Incarnée par Victoire et Gauthier Decarne, Q de bouteilles est née d’une idée simple: offrir une seconde vie aux bouteilles de vin en les façonnant en objet de décoration et d’art de la table. Après quelques années passées à Paris, le couple décide de s’installer au Touquet, à quelques kilomètres de la Glass Vallée, reconnue pour les savoir-faire verriers. Immersion dans l’atelier de fabrication où l’iconique bouteille en verre est transformée à la main pour retrouver une place de choix sur la table.

Quand on arrive à la gare du Touquet, ça sent bon l’air marin ! Victoire et Gauthier Decarne se sont installés dans cette paisible station balnéaire, il y a quelques années, pour lancer Q de bouteilles. Réputée pour sa plage de sable fin, la ville dispose d’un autre précieux atout: elle se situe à quelques kilomètres de la glass vallée, premier pôle mondial du flaconnage de luxe.

C’est Gauthier, qui, le premier, a fait le choix de quitter Paris pour se rapprocher des savoir-faire verriers et de sa famille. À l’origine de Q de bouteilles, une idée soudaine, au lendemain d’une soirée entre amis: celle de découper une bouteille de vin pour en faire un verre. Décidé à donner du corps et du sens à cette idée, Gauthier se forme auprès d’artisans verriers de la Côte d’Opale et réalise lui même les premières versions des verres qui trouvent rapidement preneurs.

La rencontre avec Victoire se déroule lors d’un salon professionnel. Alors qu’elle travaille pour une marque de cidre, lui cherche de nouveaux partenaires et revendeurs. L’alchimie se produit et Victoire rejoint naturellement l’aventure Q de bouteilles quelques mois plus tard. « J’ai passé de nombreux week-end dans la région à enlever les étiquettes des bouteilles » raconte Victoire. Aujourd’hui, la marque est le reflet des valeurs du couple à la tête de l’entreprise: harmonie, simplicité, durabilité, créativité.

Transformer sans dénaturer

Le surcyclage est à la base de cette aventure. Donner une seconde vie aux bouteilles de vin nécessite plusieurs étapes toutes aussi importantes les unes que les autres. Sur la collecte, Gauthier et Victoire ont d’abord pu compter sur le soutien des restaurateurs locaux séduits par l’idée. Puis, les vignerons, les embouteilleurs et les fabricants de bouteilles leur ont emboité le pas. Q de bouteilles récupère ainsi chaque année plusieurs milliers de bouteilles qui sont déclassés en raison de la présence d’un défaut ou encore d’un mauvais conditionnement.

Signe d’un développement grandissant, l’équipe Q de bouteilles a récemment quitté son atelier originel situé à Cucq pour s’installer au Touquet. « Nous disposons désormais de l’espace adéquat pour stocker les bouteilles et façonner nos objets » explique Gauthier.

Je leur ai raconte l’histoire que l’on m’a raconté

Gauthier Dacarne, fondateur de Q de bouteilles

Les bouteilles sont ensuite désétiquettées, taillées, polies, gravées dans le respect de leur histoire et de leur fonction. Derrière ces étapes qui exigent une certaine dextérité, des femmes et hommes dont rien ne prédestinait à ces rôles. Ancien poissonnier, surveillant de collège ou encore groom, toutes et tous ont cru à ces objets raisonnés aux contours harmonieux. Gauthier leur a modestement transmis le savoir-faire qu’il a lui même appris quelques mois auparavant « Je leur ai raconté l’histoire que l’on m’a raconté » résume-t-il.

Aujourd’hui, onze personnes travaillent à l’atelier. Le respect, la considération, l’ouverture, l’entraide sont au coeur de la stratégie de l’entreprise. « Les salariés choisissent eux-mêmes leurs horaires de travail ».

Raconter une histoire, laisser une empreinte

Animés par l’envie de bien faire, Victoire et Gauthier ont de nombreux projets en tête pour les mois à venir, à commencer par l’aménagement de l’atelier: « on souhaite ouvrir notre nouvel atelier au public pour y organiser des circuits de visite et des workshop » explique Victoire. Le couple prévoit également l’installation d’un potager dans l’espace extérieur de l’atelier. Il sera à la libre disposition des salariés.

De nouveaux produits devraient également faire leur apparition prochainement sur les tables notamment des tasses à café dont les sous tasses seront réalisés à partir d’autres matériaux recyclés.

L’épisode « Boire la vie en verre » dresse le portrait d’un couple humble et bienveillant dont l’ambition réside dans cette envie de créer des objets durables qui racontent une histoire. À déguster sans modération !

Itinéraire

Pour une escapade en Région Hauts-de-France, le temps d’un week-end ou plus encore, le réseau TER Hauts-de-France offre de multiples possibilités avec des prix doux et des espaces vélos accessibles gratuitement. De notre côté, nous avons voyagé sur la ligne K11 Paris Nord | Calais, voici nos étapes:

  • Paris Nord
  • Creil
  • Amiens
  • Abbeville
  • Rang-du-Fliers – Verton – Berck
  • Étaples – Le Touquet

Liens utiles

La correspondance

Tous les mois, un contenu inédit dans votre boîte mail

Pour suivre cette aventure d'un peu plus près, inscrivez-vous et recevez chaque mois dans votre boite mail un récit de voyage, des adresses atypiques ou encore des photos exclusives.